Visite de Rémy Rioux, directeur général de l’AFD

Rémy Rioux, le directeur général de l’AFD, s’est rendu en Côte d’Ivoire et au Libéria du 26 au 29 novembre 2019.

Visite de Rémy Rioux, directeur général de l'AFD
Visite de Rémy Rioux, directeur général de l'AFD
Visite de Rémy Rioux, directeur général de l'AFD

A Abidjan, il a été reçu en audience par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, pour échanger sur la nouvelle stratégie du groupe, constater la bonne marche du C2D qui confère un volant d’action considérable au service des transitions sociale, territoriale et écologique, politique et citoyenne de la Côte d’Ivoire, et saluer le dynamisme cette relation partenariale. Le groupe AFD engage en Côte d’Ivoire plus de 400 M€ par depuis 2011.

Outre cette revue globale des activités de l’AFD et ses perspectives, Rémy Rioux, a signé en présence de l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson, une convention d’aide budgétaire de 38 M€ et une délégation de fonds européens de 24M€ dans le secteur de l’Energie.

Dans ce dernier domaine, le directeur général de l’AFD a souhaité porter une attention toute particulière aux enjeux de l’accompagnement de la transition énergétique en Côte d’Ivoire.
Une déclaration conjointe pour une coopération renforcée dans ce secteur été signée avec le Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables. La partie ivoirienne y a réaffirmé son engagement à accélérer la mise en œuvre des premiers projets solaire et biomasse d’ici fin 2020, y compris dans sa dimension régionale, à prévoir et mettre en œuvre un plan d’action permettant de gérer et pallier l’intermittence de l’énergie solaire sur son réseau, et d’intégrer une approche climat permettant de faire le lien entre les scénarios d’évolution du mix énergétique et les émissions des GES associés. L’AFD, pour sa part, mobilisera tous ses outils financiers et son expertise au service de la transition bas carbone de la Côte d’Ivoire.

Cette visite en Côte d’Ivoire fut également l’occasion d’une rencontre avec le président de la BAD, Akinwumi Adesina, pour échanger sur l’accord cadre de coopération qui lie les deux institutions.

publié le 18/12/2018

haut de la page