Visite à l’Institut national de santé publique (INSP) : remise d’un distillateur

Le mercredi 17 juillet, l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, M. Gilles Huberson, s’est rendu à l’Institut national de santé publique (INSP), afin de remettre au Directeur Général de l’INSP, le Professeur Dinard Kouassi, un appareil de production d’eau distillée (distillateur) destiné à l’Institut Pierre Richet de Bouaké (IPR) qui accueille sans discontinuer depuis 2014 plusieurs chercheurs de l’Institut de Recherche pour le développement (IRD).

JPEG

Le distillateur fait partie des équipements de base de tout laboratoire de biologie. Cette acquisition, qui fait suite à un engagement de l’ambassadeur pris lors de sa récente visite à l’IPR le 21 juin dernier, évitera de faire venir de l’eau distillée depuis Abidjan, comme cela était le cas jusqu’à présent.

Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a tenu à participer à cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du Directeur Général de l’INSP, de l’ensemble de son personnel, du directeur de l’IPR et du représentant de l’IRD en Côte d’Ivoire.

L’ambassadeur Huberson s’est également engagé à tenir, dès le mois de septembre, une autre promesse réalisée lors de sa mission à Bouaké, à savoir l’établissement d’une convention visant à favoriser l’obtention de visas de circulation au cadres de l’INSP qui sont amenés à effectuer des séjours réguliers en France dans le cadre de leurs activités professionnelles.

La cérémonie s’est poursuivie par la visite d’un Centre pour enfants autistes récemment inauguré, le centre Marguerite Te Bonle. Comme l’a indiqué sa directrice, le Dr. Anna Bissuoma, ce centre est unique en Afrique de l’ouest. Pour une meilleure prise en charge et sensibilisation des populations, elle a tenir à faire savoir que ce centre avait besoin d’appui à la fois matériel et financier notamment face à l’enjeu et au défi que représente l’autisme qui demeure un véritable problème de santé publique.

publié le 25/07/2019

haut de la page