Séminaire international « Lutter contre le terrorisme aujourd’hui : réflexion, action et coordination »

PDF - 134.4 ko
Télécharger le Communiqué de presse
(PDF - 134.4 ko)
JPEG - 74.9 ko
Séminaire international « Lutter contre le terrorisme aujourd’hui : réflexion, action et coordination »
De gauche à droite : François Molins, procureur général près la Cour de cassation ; Gilles Huberson, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire ; Hamed Bakayoko, ministre d’Etat, ministre de la Défense Photo : MINDEF

Le 1er symposium de l’« Académie Internationale de Lutte contre le Terrorisme » s’est tenu au Sofitel d’Abidjan les 19 et 20 novembre 2018.

Intitulé « Lutter contre le terrorisme aujourd’hui : réflexion, action et coordination », il constitue la première activité concrète de l’Académie.

Annoncée il y a un an par les Présidents Macron et Ouattara, l’AILCT a pour mission de former les acteurs de la lutte contre le terrorisme à l’échelle du continent.

Ses activités se décomposeront en trois volets :
-  Une « école de cadres »
-  Un « centre d’entrainement opérationnel pour les forces spécialisées »
-  Un « institut de recherche ».

Ce séminaire international, co-organisé par le ministère de la Défense ivoirien et l’Ecole Nationale de la Magistrature française a réuni plus de 300 participants (magistrats, militaires, policiers, universitaires, opérateurs) d’une trentaine de pays (22 pays africains, mais également de nombreux pays tiers) et d’organisations internationales.

Aux côtés du ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, ainsi que du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson, a participé à l’ouverture puis à la clôture de cette rencontre.

Les interventions, réalisées par les meilleurs spécialistes internationaux, se sont articulés autour de trois panels :
- Les groupes terroristes en Afrique de l’Ouest ; répartition, modes d’action, recrutement et financement,
- Neutralisation et traitement judicaire : les capacités d’action indispensables ; expériences croisées africaine et française,
- Exploitation du renseignement et mise en œuvre des réponses : l’impératif de la coordination.

Les témoignages exprimés lors de ces panels ont montré toute la nécessité du partage de l’information, de la coordination des modes d’actions et de la montée en puissance du capacitaire, autant de concepts qui incarnent la philosophie de l’AILCT.

Séminaire international « Lutter contre le terrorisme aujourd'hui : réflexion, action et coordination » - JPEG

publié le 20/11/2018

haut de la page