Orange Côte d’Ivoire soutient le gouvernement dans la mise en oeuvre du Fonds d’appui aux acteurs du secteur informel

Dans le cadre de son engagement contre la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19, Orange Côte d’Ivoire accompagne le gouvernement dans la distribution du Fonds d’Appui aux Acteurs du Secteur Informel.

JPEG

Doté de 100 Mds FCFA, le Fonds d’Appui aux Acteurs du Secteur Informel (FASI) a été mis en place par l’Etat ivoirien dans le cadre de son plan de riposte économique contre le Covid-19. Dans un premier temps, Orange Money prévoit de distribuer 170 M FCFA auprès de 600 entreprises informelles identifiées par le gouvernement, par le biais de transferts d’argent effectués au travers de sa plateforme digitale.

L’opération, qui a débuté le 25 mai, soutient les acteurs du secteur informel dont les activités sont durement impactées par la pandémie. Orange Côte d’Ivoire appuie également les autorités ivoiriennes dans la mise en œuvre, depuis le 30 mars 2020, d’un « Centre d’Information Gouvernementale sur le COVID-19 » ayant pour mission de coordonner et filtrer tous les appels en lien avec la crise sanitaire.

L’entreprise a prêté ses locaux pour une durée (minimale) de 3 mois et a mis à disposition 86 téléconseillers 7j/7 et 24h/24. Cet appui au Centre d’Information représente une valeur totale d’environ 200 M FCFA. Par ailleurs, la Fondation Orange a offert un lot important de matériel médical au CHU de Treichville, comprenant des respirateurs, des électrocardiographes, des pulvérisateurs et du gel hydro-alcoolique, pour un montant de 325 M FCFA.

Pour rappel, plusieurs fonds de soutien ont été créés en avril par le gouvernement ivoirien pour faire face à l’impact économique et social de la crise sanitaire liée au Covid-19 :

• le Fonds spécial de solidarité et de soutien d’urgence humanitaire (Fonds Spécial de Solidarité COVID-19, destiné à aider les populations les plus fragiles et les plus exposées), doté de 170 Mds FCFA ;

• le Fonds de soutien aux grandes entreprises (FSGE COVID-19), doté de 100 Mds FCFA ;

• le Fonds de soutien aux petites et moyennes entreprises (FSPME COVID-19), doté de 150 Mds FCFA ;

• le Fonds d’appui aux acteurs du secteur informel (FASI), doté de 100 Mds FCFA ;

• le programme d’urgence pour le soutien aux filières agricoles d’exportations et au secteur des productions alimentaires, doté de 300 Mds FCFA.

Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreuses entreprises françaises se sont engagées auprès des autorités ivoiriennes dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19. Retrouvez notre article sur le sujet pour en savoir plus sur ces différentes initiatives.

JPEG

#onestensemble

publié le 09/07/2020

haut de la page