Le Fonds PISCCA

Le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France soutient directement la société civile ivoirienne à travers le fonds « Projets innovants pour la Société civile et les coalitions d’acteurs » (PISCCA). Cet outil de coopération permet d’appuyer financièrement et techniquement des organisations de la société civile ivoirienne dans la mise en œuvre de leurs projets de solidarité et de développement. Ce fonds vise ainsi à renforcer les capacités de la société civile et apporter un soutien aux actions citoyennes.

Doté d’une enveloppe de 330 000 euros, le fonds PISCCA s’est orienté, pour la période 2016-2018, sur des projets de promotion des droits humains, cohésion sociale et participation citoyenne en Côte d’Ivoire, avec une attention particulière aux thématiques genre et jeunesse. 10 organisations ont bénéficié d’un financement allant de 25 000€ à 45 000€ pour des actions mises en œuvre sur une période allant de 12 à 24 mois concernant :
-  L’autonomisation des femmes,
-  Les droits des enfants et jeunes filles vulnérables, notamment victimes de la traite,
-  Les capacités juridiques des travailleurs domestiques,
-  Le suivi des droits de l’Homme dans le secteur minier,
-  La cohésion sociale,
-  L’amélioration de l’accès aux soins,
-  L’amélioration des conditions sanitaires (eau, hygiène, assainissement),
-  L’insertion sociale des populations marginalisées, particulièrement des albinos,
-  La formation des jeunes défavorisés,
-  Le renforcement des capacités d’associations locales.
Ces projets ont été mis en œuvre à Abidjan principalement mais également dans la région de la Marahoué, du Bas-Sassandra et du Fromager.

La sélection a été faite à travers un appel à projet ouvert, suivi d’un comité de sélection. Le pôle société civile de l’Ambassade de France a mobilisé ses partenaires techniques et financiers, des membres de l’administration publique ivoirienne et des représentants de la société civile durant le processus de sélection afin de faire le choix le plus éclairé.

Les organisations appuyées bénéficient également d’ateliers de formation organisés par le SCAC et les services concernés de l’Ambassade de France (gestion administrative et financière, gestion cycle de projet, etc.). Des visites régulières de suivi et évaluation sont menées par l’équipe du SCAC afin de veiller à la bonne mise en œuvre des projets.

publié le 16/04/2018

haut de la page