La coopération française sur le terrain : l’AFD effectue le suivi de projets Santé

Une mission de la division santé et protection sociale de l’Agence Française de Développement (AFD) s’est rendue en Côte d’Ivoire du 18 au 29 mars 2019 pour superviser des projets C2D santé, avec un focus plus particulier sur le suivi de la composante pharmaceutique, et finaliser l’instruction du projet Hôpital Abidjan, financé en prêt souverain.

La coopération française sur le terrain : l'AFD effectue le suivi de projets Santé - JPEG

La mission a fait le point sur le partenariat entre l’INFAS, l’INPHB et l’Ecole de Compiègne au sujet de la formation en maintenance sanitaire, ainsi que sur le projet de loi portant réforme hospitalière et sur les étapes suivantes pour sa mise en application. Sur le volet médicament, les échanges ont porté sur les enjeux et la stratégie du gouvernement ivoirien en matière de politique pharmaceutique, et le renforcement du dialogue technique et politique avec les différents acteurs impliqués dans l’opérationnalisation de l’Agence ivoirienne de régulation pharmaceutique récemment créée. Ce déplacement a aussi permis de faire le suivi des autres structures appuyées par le C2D santé sur ce volet, à savoir ; le laboratoire national, la centrale publique d’achat, et le centre national de transfusion sanguine. Une rencontre des partenaires au développement impliqués sur le renforcement du secteur médicament en Côte d’Ivoire a également été organisée.

Dans le Nord de la Côte d’Ivoire, elle a effectué le suivi du programme santé maternelle infantile et nutrition, mis en œuvre par l’UNICEF. A Korhogo, la mission a visité le chantier de l’INFAS, qui une fois réhabilité (fin 2019) permettra aux étudiants infirmiers et sage-femme d’étudier dans de meilleures conditions. A Korhogo également, le nouveau bâtiment de l’AIBEF financé sur C2D permettra d’améliorer l’accès au planning familial des populations vivant dans la région. A Ferkessédougou, la coopération française a pu constater le bon avancement du chantier du pôle mère enfant de l’Hôpital baptiste dont la fin des travaux est prévu pour mi 2019. Enfin, notons à Bouaké le démarrage des travaux de l’INFAS et l’avancée de ceux de la première agence régionale de la NPSP. Une fois en place, l’Agence NPSP de Bouaké permettra une meilleure accessibilité aux médicaments pour toute la région Nord.

La mission a discuté avec les autorités ivoiriennes des termes de la convention de crédit qui financera la construction et la réhabilitation d’une dizaine d’hôpitaux du grand Abidjan et abordé les perspectives de financements nouveaux, dès 2019, pour accompagner le développement du secteur hospitalier ivoirien. Les questions de ressources humaines en santé pour assurer la meilleure mise en service possible de ces nouvelles structures ont également été largement discutées.

publié le 10/04/2019

haut de la page