La coopération française renforce le dispositif de lutte contre la déforestation

Dans le cadre du projet pilote REDD+ soutenu par l’Agence française de développement (AFD), sept villages de la région de la Mé (Sud-Est de la Côte d’Ivoire) et 5 ONG ont reçu une dizaine de motos et des chèques d’une valeur globale de 70 millions de FCFA.

La coopération française renforce le dispositif de lutte contre la déforestation - JPEG

La cérémonie s’est tenue le 27 mars 2019 à Abidjan, en présence notamment du Ministère l’environnement et du développement durable, du Comité National REDD+, de l’OIPR, de la SODEFOR et de la Banque mondiale.

Ces dons viennent renforcer le dispositif et les actions menées sur le terrain. Ils serviront à des activités de sensibilisation des populations dans les zones du Programme d’Investissement Forestier (PIF) financé par la Banque mondiale et à la mise en œuvre des plans de développement locaux des sept villages accompagnés par le Projet REDD+ de la Mé.

Ce projet soutient également les coopératives de cacao dans la certification et l’amélioration de la qualité, des actions de sécurisation foncière ainsi que le reboisement et la gestion des forêts, en lien avec le secteur privé. Il est soutenu par la France, à travers le contrat de désendettement et de développement (C2D).

publié le 02/04/2019

haut de la page