La coopération française organise un séminaire Recherche et sauvetage en mer

Le 11 novembre 2019 s’est ouvert à l’ISMI un séminaire de cinq jours dédiés à la recherche et au sauvetage en mer. Vingt auditeurs – opérateurs des MRCC et des centres des opérations maritimes, des personnels navigants des marines militaires et de l’armée de l’air– issus de sept pays du golfe de Guinée se sont réunis pour l’occasion. Ce stage, financé et organisé par la coopération française via la Direction de coopération de sécurité et de défense (DCSD), est animé par plusieurs experts africains et français issus de diverses administrations et centres de sauvetage en mer, ou encore de l’Ecole nationale française de la sécurité et de l’administration de la mer (ENSAM).

Au regard du volume très important du trafic maritime dans la zone, il est nécessaire que les Etats côtiers soient en capacité d’apporter des réponses concrètes et efficaces aux navires et aux marins dès lors que la vie humaine est en jeu. Cette formation alterne des séquences théoriques (réglementations internationales et nationales, procédures, anglais maritime, notions de météorologie marine, connaissance de la zone, etc) et des ateliers pratiques (utilisation des cartes marines, mise en œuvre des radeaux de survie et fusées de détresse, utilisation des moyens de communication). Il s’agit d’une formation de premier niveau qui sera suivie d’autres de niveau supérieur, afin de mettre en place une véritable filière de formation au sauvetage en mer.

L’ISMI est l’Institut de sécurité maritime interrégional. La France finance pour une part importante ce « collège de l’action de l’État en mer » du golfe de Guinée basé à Abidjan, et y affecte 3 coopérants français.

JPEG

publié le 03/12/2019

haut de la page