La coopération française anime un séminaire sur le ciblage et la fouille des navires

Du 20 au 24 mai, ce sont 12 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre qui se sont retrouvés à l’ISMI (Institut de sécurité maritime interrégional) dans le cadre d’un stage dédié au ciblage et à la fouille des navires. Ce stage était financé et organisé par la coopération française via la Direction de coopération de sécurité et de défense (DCSD) en partenariat avec la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) française.

Dans un contexte où 80 % des marchandises transportées dans le monde le sont par voie maritime, et où les fraudeurs utilisent le navire comme vecteur de transport privilégié, il s’avère nécessaire de former les administrations chargées des contrôles, afin de les aider à apporter des réponses adaptées et fermes à ce problème.

Cette formation a alterné des séquences théoriques et des ateliers pratiques sur le port autonome d’Abidjan afin de permettre aux équipes de s’entraîner sur des navires.

A propos de l’ISMI : la France finance pour une part importante ce « collège de l’action de l’Etat en mer » du golfe de Guinée basé à Abidjan, et y affecte 3 coopérants français.

La coopération française anime un séminaire sur le ciblage et la fouille des navires - JPEG
La coopération française anime un séminaire sur le ciblage et la fouille des navires - JPEG

publié le 28/05/2019

haut de la page