La France s’implique dans la recherche pour une plus grande insertion professionnelle des jeunes

Atelier CREMIDE - JPEG

Par le biais de l’Agence française de développement (AFD), la France a financé un programme de recherche sur l’emploi des jeunes en Côte d’Ivoire. Les résultats de l’étude sur les sources de l’inadéquation compétences-emploi, une des composantes du programme, ont été présentés à Abidjan le 31 janvier 2019 au cours d’un atelier organisé par l’AFD et le centre de recherches microéconomiques du développement (CREMIDE). Cette inadéquation horizontale (mauvaise spécialisation) ou verticale (sur-éducation ou sous-éducation) est l’une des principales causes de la faible insertion socioprofessionnelle des jeunes dans le pays.

Cette étude entre dans le cadre du Mémorandum de dialogue stratégique, un partenariat de recherche (signé en septembre 2016) entre l’AFD et le Ministère du Plan et du Développement, pour rapprocher les décideurs publics du monde de la recherche et aider à la formulation et la mise en œuvre de politiques publiques. L’étude vise à identifier des leviers permettant de résorber l’inadéquation compétences-emploi en Côte d’Ivoire. Elle a été menée par des chercheurs de l’UFR des sciences économiques et de gestion de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. Ils sont réunis au sein du CREMIDE.

publié le 26/02/2019

haut de la page