L’ambassade de France a rencontré sur le terrain les 22 ONG présélectionnées pour le fonds PISCCA

Du 13 au 21 juin 2016, l’ambassade de France a rencontré sur le terrain les 22 ONG présélectionnées pour le fonds PISCCA. Une représentante du service de coopération (SCAC) et une représentante de la chancellerie ont sillonné l’intérieur du pays : de Bouna à Bouaké, de Katiola à Yamoussoukro, de Bouaflé à Guiglo jusqu’à Bangolo, elles ont dialogué avec les ONG qui leur ont exposé le contexte de leurs actions et le projet qu’elles souhaitaient mettre en place dans le cadre d’une subvention PISCCA. Les réunions de travail avec les ONG étaient parfois ponctuées de rencontres dans les villages avec les communautés, dont les différents témoignages et plaidoyers en faveur d’une amélioration de leurs conditions ont été écoutés et pris en considération.

Les ONG présélectionnées pour le fonds PISCCA portent des projets qui ont pour point commun d’agir pour le renforcement des capacités de la société civile ivoirienne. Leurs domaines d’intervention sont cependant très différents et varient selon les réalités locales.

Le processus de sélection étant aujourd’hui clôturé, les chargées de mission du SCAC et de la chancellerie seront de nouveau amenées à retourner sur le terrain pour assurer le suivi des dix projets sélectionnés pour le fonds PISCCA.


Visite terrain des actions d’une ONG qui œuvre pour l’autonomisation de la femme dans le village de Koupéla, près de Bouaflé.
© Ambassade de France

Séance de travail avec une ONG située à Guiglo, ayant pour projet la prévention des conflits fonciers et la protection de l’environnement.
© Ambassade de France

‹ précédent | suivant ›

publié le 06/02/2018

haut de la page