L’ISMI forme 17 agents de la DGAMP et de la Marine nationale ivoirienne à la recherche et au sauvetage en mer.

Du 5 au 7 octobre 2020, l’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI) a organisé un séminaire de 3 jours consacré à l’entraînement à la recherche et au sauvetage en mer, financé par la coopération française via la Direction de coopération de sécurité et de défense (DCSD). Au total, dix-sept participants ivoiriens - pour la plupart issus de la Direction générale des affaires maritimes et portuaire (DGAMP) et de la Marine nationale - ont pris part aux débats et activités de formation.

Cette action a permis de former les opérateurs « SAR » (Search and rescue) du Centre de coordination de recherche et de sauvetage en mer de Côte d’Ivoire, ainsi que les navigants de la Marine nationale appelés à intervenir en mer dans le cadre d’une opération de secours.

Après quelques rappels sur les procédures de radiocommunication, la météorologie marine, l’utilisation de la carte marine ou encore l’anglais maritime, les stagiaires se sont entraînés au travers d’exercices pratiques aux procédures internationales de sauvetage en mer : prise d’alerte et messages de sécurité, transmission de zones de recherche, diffusion des informations, etc. Enfin, deux exercices majeurs de synthèse venaient clôturer cette action de formation en faisant intervenir l’ensemble de la chaîne de sauvetage en mer.

L’un des points forts du stage restera sans conteste le fait d’avoir fait travailler « main dans la main » les deux maillons essentiels de cette chaîne : d’un côté, les coordinateurs du secours en mer et de l’autre, les marins qui interviennent sur le plan d’eau.

JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

publié le 29/10/2020

haut de la page