ISMI - Formation à la lutte contre les pollutions aux hydrocarbures

Du 20 au 24 juin 2022, l’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI) s’est déplacé sur l’île de la Réunion. Fort de son expérience dans le golfe de Guinée, l’ISMI a organisé un stage sur la lutte contre les pollutions accidentelles aux hydrocarbures en mer et sur le littoral au profit des Etats de l’océan Indien et de l’Afrique de l’Est.

L’Institut de Sécurité Maritime Interrégional forme à la lutte contre les pollutions aux hydrocarbures sur l’Ile de la Réunion

Du 20 au 24 juin 2022, l’Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI) s’est déplacé sur l’île de la Réunion. Fort de son expérience dans le golfe de Guinée, l’ISMI a organisé un stage sur la lutte contre les pollutions accidentelles aux hydrocarbures en mer et sur le littoral au profit des Etats de l’océan Indien et de l’Afrique de l’Est.
JPEG

Situé à un carrefour de routes maritimes reliant l’Asie, l’Afrique, l’Europe et l’Amérique du Sud, le Sud-Ouest de l’océan Indien est un espace maritime parmi les plus fréquentés du monde. Si la mer reste un formidable atout pour le développement des pays riverains, les activités économiques entraînent également des risques pour l’environnement.

En 2020, le vraquier Wakashio échoue à Maurice.

Le 3 février 2022, le Tresta Star échoue à la Réunion
Les pollutions aux hydrocarbures sont régulières

l’ISMI permet aux responsables d’être formés aux techniques de dépollution.

JPEG - 142.9 ko

JPEG

Au total, 17 auditeurs issus de 7 pays de la zone étaient présents. Associant des séquences théoriques et pratiques, la formation a été dispensée par des formateurs du CEDRE et certifiée conforme aux standards de formation anti-pollution OMI.
Cette action est pilotée par la coopération française via la Direction de la Coopération de Sécurité et de Défense DCSD et bénéficie du soutien financier de la Commission de l’océan Indien (COI) dans le cadre d’un partenariat de cofinancement.
Après une première partie théorique, les deux derniers jours de stage ont laissé place à la pratique ! Les stagiaires ont pu mettre en œuvre un chantier de dépollution, des techniques de nettoyage du littoral, des moyens de confinement, des barrages antipollution ainsi qu’une chaîne de récupération.
JPEG

JPEG - 264.7 ko

Les contributions du Centre de stockage POLMAR- Terre de la Direction de la mer Sud océan Indien et de la base navale du Port des Galets ont été déterminantes dans la réussite du stage À leur retour dans leurs administrations respectives, les responsables ainsi formés pourront effectuer la sélection des moyens adaptés aux risques propres à leur contexte et définir les tactiques et procédures opérationnelles d’intervention nécessaires à leur mise en œuvre, voire participer à l’élaboration d’un plan d’urgence.

En savoir plus sur l’ISMI : Institut de Sécurité Maritime Interrégional (ISMI)

publié le 07/07/2022

haut de la page