"Coup de projecteur" sur... l’Association des Antillais et Guyanais de Côte d’Ivoire (AAG-CI)

JPEG

L’Association des Antillais et des Guyanais de Côte d’Ivoire (AAG-CI) a été créée le 5 mai 1953. Il s’agit de la plus ancienne association française en Côte d’Ivoire et de l’une des plus anciennes du pays.

Si à son origine, l’AAG-CI avait vocation à rassembler les premiers assistants techniques d’origine antillaise, elle accueille aujourd’hui les antillo-guyanais mais aussi… des binationaux et des sympathisants de toutes origines et de tous horizons.

Véritable pont entre les Antilles et la Côte d’Ivoire, cette association mène des actions dans le domaine social, notamment au profit de la petite enfance, mais aussi des activités culturelles, notamment celles liées au devoir de mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de son abolition ou encore le « chanté Nwel », chaque samedi de décembre.

Pour en savoir plus :
Téléphone : 07 98 15 61 (Présidente) ou 48 44 94 72 (Secrétaire générale)
Courriel : info.aagci@gmail.com

publié le 04/05/2018

haut de la page