Coopération - Clôture de trois missions de formation

Le chef de la division Afrique, Afrique du Nord et Moyen-Orient de la direction de la coopération internationale (DCI) du ministère de l’Intérieur a pu assister, lors de son déplacement à Abidjan, à la clôture de trois stages de formations organisées par le Service de Sécurité Intérieur (SSI) français, lui permettant de rencontrer certains de nos partenaires ivoiriens.

Les deux premières formations ont été délivrées du 14 au 25 mai 2018 au profit des unités d’intervention des CRS et de la Force de recherche et d’assaut de la police (FRAP) et ont été clôturées en même temps à l’école de police d’Abidjan, en présence du directeur des unités d’intervention adjoint, du directeur adjoint de l’école nationale de police, de l’Attaché de Sécurité Intérieure (ASI), de l’ASIA et du chef de la division Afrique.

Mission de formation aux techniques d’intervention spécifiques dans un stade

JPEG
JPEG
Durant deux semaines, les 2 experts CRS ont formé 25 stagiaires de la brigade anti-émeute, des CRS et du groupe mobile d’intervention de la préfecture de police d’Abidjan aux techniques d’intervention spécifiques dans un stade.

Mission de formation initiale au pilotage et aux techniques d’intervention en milieu lagunaire

JPEG
Il s’agit de la toute première formation (formation initiale) pour cette toute jeune unité. Durant deux semaines, les experts de la brigade fluviale de la préfecture de police ont formé 15 stagiaires de l’unité nautique créée très récemment au sein de la FRAP.

Mission de formation régionale aux techniques de surveillances et de filatures, échanges techniques et opérationnels transfrontalières ; utilisation de balises de géolocalisation

JPEG
JPEG
Cette formation a été financée par la mission de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) et organisée par l’officier de liaison « stupéfiants » en poste au Ghana.
Du 21 au 25 mai, les experts français ont formé 67 stagiaires de l’unité de lutte contre la criminalité transnationale organisée (UCT) et de la direction de la police des drogues et des stupéfiants (DPSD). Dans le cadre de cette formation, une opération d’envergure « CONDOR » a été déclenchée mercredi 23 mai pour démanteler un réseau international de trafiquants de cocaïne. Cette opération qui a demandé plus de 6 mois de travail a monopolisé 80 policiers ivoiriens et 10 policiers des services antidrogue des pays de la sous-région (Nigéria, Togo, Burkina Faso, Ghana et Bénin). Il s’agit d’un très bel exemple de coopération entre services de police et plusieurs pays. Cette opération est une totale réussite, qui témoigne de la qualité et de l’importance de la coopération franco-ivoirienne. Une délégation composée de l’ASI, de l’ODL « Stupéfiants » et de 4 policiers ivoiriens a été reçue par l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, le DGPN puis le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.

publié le 31/05/2018

haut de la page