Conduire en Côte d’Ivoire !

Voyage à l’étranger : quels documents faut-il pour conduire ?

Si vous vous rendez en Côte d’Ivoire, avant votre départ, consultez la fiches pays du site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Lors d’un court séjour en Côte d’Ivoire (moins de 6 mois), la détention d’un permis de conduire international ou ivoirien n’est pas obligatoire. Le permis français suffit.

Pour les Français qui séjournent plus de 6 mois en Côte d’Ivoire, il est indispensable de convertir votre permis français en permis ivoirien.
La procédure.

Si vous conduisez votre propre véhicule, munissez-vous :

  • de votre certificat d’immatriculation (ex-carte grise) ;
  • de votre carte internationale d’assurance automobile (ou carte verte), après avoir vérifié la validité de votre assurance automobile à l’étranger ;
  • de votre certificat d’assurance locale.

Je perds ou me fais voler mon permis français en Côte d’Ivoire - Je réside en France

Je perds ou me fais voler mon permis à l’occasion d’un court séjour à l’étranger. À mon retour, je demande un nouveau permis à ma préfecture.

Je perds ou me fais voler mon permis français en Côte d’Ivoire -
Je réside à l’étranger

Je ne pourrai obtenir le renouvellement de mon permis français que si je me réinstalle en France.

Je me réinstalle en France

Pendant la première année de ma réinstallation, je peux encore conduire avec mon permis étranger mais dois demander l’échange ou le rétablissement de mes droits à ma préfecture. Mes droits à conduire demeurent inscrits au Système national des permis de conduire (SNPC) dès lors que j’ai obtenu le permis en France.

Si j’ai passé le permis à l’étranger et que je souhaite l’échanger contre le permis français à mon retour, je dois :

  • solliciter l’échange dans les 12 mois de ma réinstallation en France ;
  • prouver que j’avais ma résidence normale pendant plus de 6 mois dans le pays qui m’a délivré le permis (certificat d’inscription au registre, quittances, factures…).

publié le 17/04/2018

haut de la page