Cérémonie de lancement de cliniques du diabète

Cérémonie de lancement de cliniques du diabète - JPEG

Autrefois considérée comme une maladie des pays riches, le diabète est désormais devenu un fléau mondial qui n’épargne pas l’Afrique subsaharienne, avec 15,9 millions de personnes malades et de nombreuses complications (première cause de cécité, mise sous dialyse et amputation) et 312 000 décès en 2017, selon une estimation de la Fédération internationale du diabète.

L’impact du diabète sur l’économie est considérable. En 2015, il représentait près 17 milliards d’euros, soit 1,2% du produit intérieur brut en Afrique de l’Ouest, il pourrait atteindre 52 milliards d’euros d’ici 2030 si les mesures adéquates ne sont pas prises.

L’entreprise biopharmaceutique française Sanofi est engagée en Côte d’Ivoire auprès du Ministère de la santé et de l’hygiène publique pour lutter contre ce fléau depuis près de 30 ans.

Mardi 12 mars, en présence du Ministre de la santé et de l’hygiène publique et de l’Ambassadeur de France, Sanofi a marqué une étape supplémentaire avec un don à hauteur de 120M€ : le rehaussement du plateau technique et la formation du personnel de santé de 7 cliniques du diabète et de l’hypertension, pour l’accès à des soins décentralisés et un véritable service de proximité pour les patients. La firme est également engagée dans l’application de prix différentiés pour favoriser l’accessibilité du plus grand nombre à l’insuline de qualité.

Cérémonie de lancement de cliniques du diabète - JPEG

publié le 20/03/2019

haut de la page