Ce que le consulat général ne peut pas faire…

JPEG

Alors que nous communiquons souvent sur les actions menées par le consulat général au profit de nos compatriotes, nous avons recensé les demandes le plus souvent exprimées ou les plus « surprenantes » pour lesquelles nous ne pouvons pas donner une suite favorable…

De façon non limitative, nous ne pouvons pas :

• Rapatrier aux frais de l’État, sauf dans le cas d’une exceptionnelle gravité et sous réserve d’un remboursement ultérieur.

• Régler une amende, votre note d’hôtel, d’hôpital ou toute autre dépense que vous auriez engagée.

• Avancer de l’argent sans la mise en place préalable d’une garantie.

• Délivrer un passeport d’urgence car vous partez en congés et la validité de votre document de voyage est échue.

• Intervenir dans le cours de la justice et/ou obtenir votre libération si vous êtes impliqué dans une affaire judiciaire ou accusé d’un acte délictueux commis sur le territoire ivoirien.

• Se substituer aux agences de voyage, au système bancaire ou aux compagnies d’assurance.

publié le 08/10/2019

haut de la page