Bilan et perspectives des engagements français Muskoka

Le 25 novembre 2016, l’Ambassadeur Georges Serre a convoqué à la Résidence de France les 4 représentants des agences onusiennes (OMS, UNFPA, ONU Femmes, UNICEF) en Côte d’Ivoire ainsi que les partenaires techniques et financiers (Banque africaine de développement, USAID, AFD, Médecins du Monde) pour dresser le bilan de l’initiative Muskoka et dégager les axes d’engagements futurs. Malgré les progrès constatés au niveau de la santé infantile, la Côte d’Ivoire continue d’enregistrer le plus haut taux de décès maternel en Afrique de l’Ouest. L’accès aux soins de santé primaires reste un défi majeur pour lequel les 4 agences souhaitent renforcer les actions décentralisées. Elles ont par ailleurs unanimement salué le caractère inédit de l’initiative et appelé de leurs vœux la poursuite de l’engagement de la France dans les années à venir.

Réunion Muskoka à la Résidence de France - PNG

En 2016, la Côte d’Ivoire a bénéficié d’un soutien de 796 000 EUR (522 millions FCFA). Les 4 agences onusiennes ont mis en œuvre de nombreuses interventions dans les domaines de la santé de la mère et de l’enfant et de la santé sexuelle et reproductive.

publié le 06/02/2018

haut de la page