La France soutient le plan de riposte ivoirien contre le Covid-19

JPEG

Lors d’une visite de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire le 11 mai, l’Ambassadeur de France a annoncé que la France mobiliserait 6 M€ (4 milliards FCFA) auprès de l’Institut Pasteur et de ses partenaires dans la lutte contre le COVID. Cette somme a été ensuite portée à 4.8 milliards FCFA, pour notamment permettre :

• le renforcement du réseau électrique du site Pasteur d’Adiopodoumé, où se déroulent tous les tests de laboratoires ;
• la rénovation de certains bâtiments d’Adiopodoumé et de 7 autres laboratoires en régions ;
• l’acquisition de réactifs et d’intrants nécessaires aux tests ;
• la formation du personnel.

Accueilli par la directrice de l’Institut Pasteur Mme Mireille DOSSO et accompagné du Ministre de la santé et de l’hygiène publique Eugène Aka Aouele, ainsi que du directeur de l’AFD Côte d’Ivoire, Emmanuel Debroise, l’ambassadeur a pu visiter les laboratoires de traitement des échantillons.

La France est le 1er bailleur bilatéral du plan de riposte ivoirien contre le COVID-19 avec 23 milliards de FCFA (= 35 M€) mobilisés auprès des autorités ivoiriennes via le basculement des ressources du programme C2D de développement/désendettement et du prêt santé France/Côte d’Ivoire, deux programmes de l’AFD.

La contribution française représente 25% du plan national ivoirien officiel annoncé par les autorités sanitaires et gouvernementales de 95 Mds de FCFA le 31 mars 2020.

La contribution française au plan COVID ivoirien est spécifiquement dédiée à couvrir 3 axes du plan national :

Diagnostics du COVID 19
-  Mettre à niveau près d’une dizaine de laboratoires (dont l’Institut Pasteur) afin de renforcer les capacités de diagnostic du COVID sur tout le territoire
-  Augmenter les capacités de diagnostic en permettant à la Côte d’Ivoire de disposer de d’avantage de tests notamment par la prise en charge de réactifs via la Nouvelle Pharmacie de Santé Publique (NPSP).

Prise en charge des patients COVID 19
-  Augmenter les capacités de traitement en soins intensifs des hôpitaux publics sur tout le territoire
-  Financer aux côtés de la Banque Mondiale les besoins en médicaments via la NPSP
-  Appuyer, protéger et renforcer les ressources humaines en santé (y compris les agents de santé communautaire)

Recherche opérationnelle ivoirienne sur le COVID 19

Au plus près du plan de riposte national mis en œuvre par les autorités ivoiriennes contre le COVID 19, les actions financées par l’AFD en Côte d’Ivoire facilitent la lutte contre l’épidémie et renforcent le système de santé de manière durable.
Cette contribution s’inscrit dans le cadre de l’initiative française « santé en commun » mise en œuvre par l’AFD sur le continent africain en réponse à la pandémie.

#equipeeurope
PNG

publié le 10/06/2020

haut de la page